Le secret du bonheur

Manuel de décodage des freins au bonheur et propositions de solutions par des exercices et autres méthodes faciles et ludiques.

Qu’aurions-nous à perdre pour mieux nous retrouver ?
Qu’aurions-nous à offrir à notre ciel étoilé où brille notre flambeau intérieur ?
Qu’aurions-nous à croire dans l’air pur de la paix, autrement qu’en nous y baignant sans peur ni remords ?
Libre, l’es tu voyageur du Ciel, de la Terre et de la Mer ?
Qu’oserais-tu Être si tu croyais en ta bonne étoile ?
Qu’oserais-tu encore, si tu délaissais les ombres du passé qui obscurcissent ton présent ?
Qui serais-tu enfin, sans la douleur de ces pages noircies plus sombres qu’une nuit sans lune ?La verrais-tu cette lumière en toi et au dessus de toi, baignant l’espace et le temps de son aura aimante et enveloppante ?
Toi l’enfant apeuré, cesserais-tu de gémir et verrais-tu ces bras tendus comme à ta naissance ?
Ressentirais-tu de nouveau la douceur de l’Amour que la Vie te porte, la caresse d’une main vers ta destinée ?
Qu’emporterais-tu pour tout bagage lors de ton Grand Voyage ?
Que la joie demeure ! Ainsi soit-il pour sécher les larmes d’une lueur d’espoir que tu ne sens pas encore… Que la paix soit tienne, enfant de Lumière, au delà des muselières du silence.
Que ta voix soit pleine et ronde d’aise quand tu rouvriras les yeux sur ton nouveau monde, en te rappelant que même dans la tourmente se trouve une trouée dans les nuages.
La tempête est passagère tout comme vous êtes passager en cette Vie, et tout comme vous hébergez la peine et la peur en passagères clandestines.

Le temps est venu d’échanger le malheur pour les graines du bonheur. Elles grandiront en leur temps.

Partagez cette page via